Une minute avec Thomas Bruno 😀 Développeur web chez Alveen

J’te laisse te présenter en deux mots et nous raconter un peu ce que tu fais chez Alveen ?

J’ai 26 ans et je bosse depuis deux ans comme développeur web chez Alveen. Je conçois des sites internet pour nos clients, des agences immobilières en France et en Belgique. Je bosse aussi sur notre logiciel immobilier e². Sur ce produit, je m’occupe de migrer les nouveaux clients qui veulent changer de logiciel. Et j’encadre aussi notre nouvelle recrue en alternance ! En fait je suis assez couteau suisse…

Qu’est-ce que tu penses du cliché du développeur web qui a toujours le même tee-shirt et qui écoute du métal toute la journée ?

Pour le tee-shirt, c’est faux, je suis propre moi ! Et pour le métal, OK mais y’a pas que des dév aux cheveux gras.

Qu’est-ce qu’il y a toujours sur ton bureau ?

Du bordel. Et depuis peu, un poisson rouge.

C’est quoi l’ambiance chez Alveen ?

Tu vois Game of Thrones ? Non je rigole… Franchement, je me régale ici. On est comme une grande famille. Dans le speed, ça peut se fritter, mais au final, on est tous là les uns pour les autres, et ça, c’est beau en entreprise !

Sur quels projets tu bosses en ce moment ?

Là, je suis en plein import de données justement pour une nouvelle agence qui a choisi de passer sur e². En gros, mon taff c’est de faire en sorte que le jour où l’agence commence à bosser avec e², elle retrouve TOUTES ses données, aucune perte n’est possible. Selon la taille de l’agence, ça demande plus ou moins de temps. Il faut être minutieux et tout contrôler.

Quel est ton plus bel accomplissement professionnel ?

C’est dur cette question, j’apprends tellement ici ! Il est là mon meilleur accomplissement, d’apprendre tous les jours ! Après si vraiment il faut être précis (il le faut ?) j’ai adoré bosser sur le site de l’agence Berrissimmo. Il fallait répondre aux exigences de l’agence, et lier le pratique à l’esthétique. Récemment, on a développé un nouveau service de visites virtuelles pour nos clients qui utilisent le PANONO, appareil photos 360°. C’était pas évident à monter mais je suis assez content du résultat.

As-tu des sources d’inspiration pour créer tes sites ?

Hé ! Je suis le plombier moi, pas le peintre ! je m’occupe du développement et je laisse le design à mes collègues dont c’est le métier…

Les  sites d’Alveen ils ont quoi de plus que les autres ?

Pas de CMS, pas de CRM chez Alveen ! Ce qui veut dire qu’en cas de bug sur nos sites, on sait réagir immédiatement, on sait de suite d’où vient le problème. Et puis, ils sont canons nos sites non ?

Si tu pouvais échanger ton poste de travail avec quelqu’un, ça serait qui ?

Le poisson rouge.

Pour finir est ce que tu préfères travailler avec une seule main pendant un mois ou développer un site pour Donald Trump ?

Je pourrais écrire aussi avec la main gauche sans problème…

TEMOIGNAGE > BERRISSIMMO

J’ai ouvert mon agence en tant qu’indépendant à la Châtre il y a maintenant 4 ans. Comme j’ai fait le choix de travailler seul, il m’a fallu aller à la rencontre d’outils toujours plus performants. Un jour, ALVEEN m’a contacté. Je regardé ce que la boîte à outils numériques proposait comme solution immobilière et ça a tout de suite collé.

J’ai aimé la fonctionnalité et le design hors du commun des sites web qu’ils créaient pour les agences immobilières. Aussitôt, je leur ai confié le mien, rassuré par la qualité de leur travail. Pari réussi, le studio créa d’ALVEEN m’a conçu un site plus design, avec un accès à l’information très rapide. J’ai tout de suite vu la différence et j’ai eu un retour client très positif.

3 ans plus tard, j’ai souhaité renouveler l’expérience. Ensemble, nous avons donné un coup de jeune à mon site et je suis vraiment satisfait du résultat ! La nouvelle ergonomie est très agréable et l’image de fond donne tout de suite le ton. L’information est claire et accessible facilement. A côté, je me sers beaucoup des réseaux sociaux. Sur Facebook, je ne fais pas forcément de vente mais je gagne en visibilité et forcément, en notoriété. Je pense qu’aujourd’hui, on ne peut plus se passer d’une présence sur les réseaux en tant que professionnel de l’immobilier.

J’ai également choisi de travailler sur e², le logiciel immobilier d’ALVEEN. Il est très intuitif et visuellement agréable. Nous les agents, nous travaillons tout la journée sur écran. Un design épuré et une organisation optimale me permet de gagner du temps et de l’énergie !

Enfin j’ai fait l’acquisition de l’appareil photo 360° PANONO qui m’a permis de proposer à mes clients un service prestige en exclusivité, une vraie plus-value pour les vendeurs qui veulent se démarquer.

Ce que j’aime chez ALVEEN c’est qu’ils ont construit une offre globale performante. Sur Facebook, on voit qu’ils sont toujours en veille sur notre secteur d’activité et les opportunités à saisir en terme de communication : une posture résolument tournée vers la réussite.

Portrait n°5 : Natacha Marc, commerciale

Commerciale chez Immo One, Natacha Marc, en charge du développement commercial  d’E-Transac, à bien voulu se prêter au jeu du « portrait. »

Immo One : Parle-nous de ton poste au sein de Immo One ?

Natacha : Je suis commerciale  chez Immo One.
J’accompagne les agences dans leur stratégie de développement, mon rôle est d’optimiser leur Business. Je m’occupe à l’heure actuelle du développement commercial du logiciel E-transac en étroite collaboration avec nos développeurs et graphistes, ainsi que de la commercialisation des sites internet sur-mesure.

De quelles compétences as-tu besoin pour réaliser tes missions ? 

Natacha : Premièrement, je dirais des compétences techniques dans le secteur de l’informatique et de l’ internet. Les technologies et les standards du web évoluent en effet d’année en année, il est donc indispensable pour moi de réactualiser mes compétences de façon quasi continue. Mon deuxième domaine de compétence est l’immobilier, je dois connaitre le métier de mes clients, pour pouvoir adapter nos services en fonction de  leurs besoins.

Quels outils trouves-tu particulièrement intéressant pour les professionnels ? 

Natacha : Aujourd’hui la réactivité de l’agent immobilier doit être quasi instantanée, c’est devenu un critère de sélection important de la part des clients acquéreurs et vendeurs. C’est pour cela que la prochaine version d’E-Transac va s’efforcer de permettre à l’agent immobilier d’être au courant d’éventuelles opportunités beaucoup plus efficacement et pour ainsi dire, en temps réel. Les notifications, alertes et relances seront beaucoup plus présentes sans pour autant être envahissantes. L’intégration des fonctionnalités des smartphones (agenda, carnet d’adresse, email) via E-Transac va aussi devenir beaucoup plus transparente pour l’utilisateur de manière à garantir une meilleure expérience utilisateur.

 

wonderwoman-cover

Portrait n°4 : Renaud Lacoste, analyste programmeur

Analyste programmeur, chez Immo One, Renaud Lacoste, en charge de la récupération des données et de la maintenance d’E-transac  à bien voulu se prêter au jeu du « portrait ».

Immo One : Parle-nous de ton poste au sein de Immo One ?

Renaud  : Je m’occupe des passerelles, de la récupération des données des nouveaux clients, de la maintenance d’Etransac et de la Hotline niveau 2. C’est quelque chose qui me passionne je fais cela depuis 13 ans.  Ce que j’aime dans mon métier ?  Travailler en équipe tout en étant autonome !

De quelles compétences as-tu besoin pour réaliser tes missions ? 

Renaud : De la patience, de l’analyse et de l’adaptation !

De la patience pour récupérer les logiciels ( plus d’une vingtaine ) de l’analyse et de l’adaptation pour mettre à jour chaque format des données reçues.J’ai réalisé plus d’une centaine de passerelles en 15 ans. Ce qui est important pour moi c’est d’échanger avec les professionnels de l’immobilier afin de comprendre leur façon de fonctionner.

Quels outils trouves-tu particulièrement intéressant sur l’application E-transac, pour les professionnels ? 

Renaud : Je trouve que la publication avec le rapport est très intéressante, tout comme le générateur de journal et  le rapprochement. L’application en elle même est également très fonctionnelle et apporte une véritable solution pour les professionnels de l’immobilier. Les fonctionnalités comme l’agenda et la passerelle avec le réseau social Alveen sont très intéressantes.

 

albator

Portrait n°3 : Quentin Basquin, web développeur

Développeur web, chez Immo One, Quentin Basquin, en charge de la réalisation de l’ensemble des fonctionnalités techniques et du développement des sites internet de nos clients, à bien voulu se prêter au jeu du « portrait ».

Immo One : Parle-nous de ton poste au sein de Immo One ?

Quentin :  Mon rôle au sein d’Immo One est d’assurer le développement des sites web pour les clients. Ce développement comprend l’intégration visuelle, c’est-à-dire la mise en page du site dans le cas d’une maquette réalisé par le webdesigner et validée par le client. Les maquettes sont en générales uniques et requièrent plus de temps. Dans les autres cas il s’agit de modifier les couleurs afin de respecter la charte graphique du client, et également tous les contenus des pages, la présentation de l’agence, les mentions légales et plus important, les titres pour le référencement. Enfin, Je dois assurer les bases du référencement. Mon rôle consiste également à développer tous outils demandés par le client. Par exemple une animation « esthétique » comme une lightbox (Outils visuels) ou encore des témoignages, calculatrice d’endettement… (Outils technique). Je m’occupe également de la  « Responsivité  » des sites web, faire en sorte qu’ils soient adaptés à la consultation par mobiles et tablettes.

De quelles compétences as-tu besoin pour réaliser tes missions ? 

Quentin : Pour réaliser mes missions je dois savoir utiliser Photoshop (ou autre logiciel de traitement d’image), très utile pour l’intégration, il me permet d’extraire les images dont j’ai besoin. Je dois savoir faire des  » sprites, » très répandu sur le web, les « sprites » sont une seule image regroupant plusieurs autres images. Ceci permet de charger le moins d’image pour l’ensemble du site ce qui allège le chargement des pages. Une page qui se charge rapidement est une page bien référencée. Je dois connaitre le HTML et ses normes les plus récentes, les normes permettent, encore une fois, un meilleur référencement des sites web. Le HTML quant à lui, sert à l’architecture du site uniquement. Le HTML n’est jamais seul, il est accompagné du CSS qui permet la mise en page visuel. Je dois donc savoir utiliser le CSS et toutes ses particularités. Je dois connaitre le PHP (que ce soit en procédural ou en POO) afin de réaliser des sites web avec contenu dynamique ce qui m’amène à connaitre le SQL et ses dérivés tels que MS SQL (Microsoft SQL) et MySQL ainsi que savoir utiliser l’outil SSMS (SQL Server Management Studio). Je dois connaitre le JS (JavaScript) ainsi que le JQuery et l’Ajax pour avoir des pages clients dynamiques. Et de manière générale je dois connaitre Laravel, Vagrant et Linux qui représentent mon environnement de travail. Pour finir, les bases sur WordPress pour les blogs, sur Google API pour les Googles Maps et Google Translation, la librairie Highcharts.

Comment arrive tu à évoluer dans ton métier ?

Quentin : Pour évoluer dans ce métier il faut être curieux et s’intéresser aux nouveautés afin de proposer des solutions authentiques et originales à intégrer dans les sites web. Je fais régulièrement de la veille et je m’informe des dernières nouveautés afin de créer des sites web originaux.

cousinmachin

 

 

Portrait n°2 : Philippe Michel, responsable technique

Responsable technique chez Immo One, Philippe Michel, en charge du développement de l’application Web E-Transac, ainsi que sa version dédiée aux smartphones et de la coordination des différentes activités du service informatique à bien voulu se prêter au jeu du « portrait. »

Immo One : Parle-nous de ton poste au sein de Immo One ?

Philippe : Je suis responsable technique chez Immo One. Je m’occupe à l’heure actuelle du développement du logiciel E-transac en étroite collaboration avec nos développeurs et graphistes.

De quelles compétences as-tu besoin pour réaliser tes missions ? 

Philippe : Il y a bien sûr un grand besoin en compétences techniques récente. Les technologies et les standards du web évoluent en effet d’année en année, il est donc indispensable pour moi de réactualiser mes compétences de façon quasi continue. Mon deuxième domaine de compétence est l’immobilier. Ayant dispensé à une époque des formations à nos clients j’ai appris à mieux comprendre les problématiques des agents immobiliers de façon à pouvoir au mieux adapter nos réponses à l’évolution de leurs besoins.

Quels outils trouves-tu particulièrement intéressant pour les professionnels ? 

Philippe : Aujourd’hui la réactivité de l’agent immobilier doit être quasi instantanée, c’est devenu un critère de sélection important de la part des clients acquéreurs et vendeurs. C’est pour cela que la prochaine version d’E-Transac va s’efforcer de permettre à l’agent immobilier d’être au courant d’éventuelles opportunités beaucoup plus efficacement et pour ainsi dire, en temps réel. Les notifications, alertes et relances seront beaucoup plus présentes sans pour autant être envahissantes. L’intégration des fonctionnalités des smartphones (agenda, carnet d’adresse, email) via E-Transac va aussi devenir beaucoup plus transparente pour l’utilisateur de manière à garantir une meilleure expérience utilisateur.

mr_geek

Portrait n°1: Elodie Derreumaux, Hotliner Immo One

Immo One : Parle-nous de ton poste au sein de Immo One ?

Elodie : Je suis formateur hotliner chez Immo One. Ma fonction principale au sein de l’agence est de dispenser des formations utilisateurs, afin de bien démarrer sur notre logiciel immobilier e-Transac et d’en connaitre ses fonctionnalités. Cette formation de prise en main se déroule à distance en cession écrans partagés, d’une durée de deux heures. J’y présente le logiciel, et les fonctionnalités les plus utilisés au quotidien, puis je termine par des questions réponses. Lorsque je ne suis pas en formation, je travaille en hotline. Je réponds aux demandes des agences sur l’utilisation du logiciel. Si les questions abordées nécessitent l’intervention d’un développeur, je rédige une demande pour le service technique.

GRENOUILLE-DETOUREE

De quelles compétences as-tu besoin pour réaliser tes missions ? 

Elodie : En premier lieu il faut établir une bonne relation avec le client.
La pédagogie est un point essentiel, il faut parler posément avec des mots simples, être capable de se mettre à la place de l’autre, à son niveau de connaissance informatique. Etre patient, toujours prêt à reformuler, mais surtout aimer partager avec les autres. En hotline, les qualités essentielles sont une bonne capacité d’écoute, il faut identifier rapidement la demande de l’utilisateur. Pour une meilleure compréhension bien souvent j’utilise une connexion à distance, ainsi j’identifie plus précisément la question soulevée.

Quels outils trouves-tu particulièrement intéressant pour les professionnels ? 

Elodie : Ce que j’aime particulièrement sur le logiciel e-Transac c’est la possibilité de savoir où j’en suis de mes actions. Ainsi je ne suis jamais perdue lorsque j’ai pris un appel par exemple. Je reprends facilement le cours de mon travail ou bien encore je peux voir les actions de mes collaborateurs. D’un clic, j’affiche mes dernières actions effectuées. Je peux y voir le dernier bien que j’ai créé, l’impression d’une fiche… avec le nom de négociateur intervenu, l’action effectuée et l’heure. Grâce à ses moteurs de recherche, les possibilités de tri et le graphisme qui utilise des pictos afin que d’un coup d’œil nous ayons une meilleur lecture des biens recherchés.